Mes dernières chroniques

http://laviscoccinelle.blogspot.fr/2017/01/harry-potter-et-lenfant-maudit-theatre.htmlCouverture Sauveur et fils, tome 2Couverture La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l'hiverCouverture Minuit ! : 12 histoires d'amour à Noël

jeudi 10 décembre 2015

Simple

Simple,
de Marie-Aude Murail
Collection Médium Poche des Éditions École des Loisirs
204 pages
Sortie le 06 septembre 2015
 
4ème de couverture:
Simple dit " oh, oh, vilain mot " quand Kléber, son frère, jure et peste.
Il dit " j'aime personne, ici " quand il n'aime personne, ici. Il sait compter à toute vitesse : 7, 9, 12, B, mille, cent. Il joue avec des Playmobil, et les beaud'hommes cachés dans les téphélones, les réveils et les feux rouges. Il a trois ans et vingt-deux ans. Vingt-deux d'âge civil. Trois d'âge mental. Kléber, lui, est en terminale, il est très très courageux et très très fatigué de s'occuper de Simple.
Simple a un autre ami que son frère. C'est Monsieur Pinpin, un lapin en peluche. Monsieur Pinpin est son allié, à la vie à la mort. Il va tuer Malicroix, l'institution pour débiles où le père de Simple a voulu l'enfermer, où Simple a failli mourir de chagrin. Monsieur Pinpin, dans ces cas-là, il pète la gueule. Rien n'est simple, non, dans la vie de Simple et Kléber. Mais le jour où Kléber a l'idée d'habiter en colocation avec des étudiants, trois garçons et une fille, pour sauver Simple de Malicroix, alors là, tout devient compliqué.
 
Mon avis:
Le livre:
Simple... Un livre qui me tentait énormément depuis très longtemps, mais vers lequel, étrangement, je ne serais peut-être pas allée avant un bout de temps si les éditions École des Loisirs ne me l'avait pas proposé à l'occasion de sa sortie poche... cela aurait été une sacrée bêtise !
 
Je pense tout simplement que les lectures les plus touchantes, celles que l'on a le plus aimées sont celles dont on arrive le moins à parler. Le discours devient bégayant, discontinu, parfois difficile à comprendre. Parfois même, on n'a tout simplement pas les mots pour en parler. C'est ce qui va arriver ici.
 
Car comment expliquer tout l'attachement, la tendresse, l'humour que nous procurent Simple et Kléber; toute l'amitié qui se dégage des autres collocs; de la beauté de la relation naissante entre Enzo et le voisin M. Villededieu; des situations à un moment hilarantes, tragiques l'instant suivant; de la complicité entre chacun des personnages, sans paraître fade ?
Je pourrai continuer l'énumération pour vous faire comprendre ce qu'il y a à découvrir dans un tel roman, les sensations que l'on ressent (amour, haine, peine, ou simplement joie), notamment avec ce drôle d'enfant-adulte qu'est Simple, mais ça ne rendrait pas tout à fait justice à la beauté du récit.
 
Car ce n'est pas que cela, c'est un ensemble, qui se situe entre l'écriture, simple elle aussi mais facile à lire, et tous les sujets abordés prônant tolérance, amour, et respect.
 
J'adore !
 
Mon avis final:
Un roman absolument génial que je ne pensais pas aimé autant, sincèrement. J'ai été bien surprise, agréablement surprise, et j'en suis tout simplement heureuse ! Je recommande !
 
Livre reçu et lu en partenariat avec les éditions École des Loisirs, merci à vous !!!
(Mon avis est 100% sincère)

4 commentaires:

  1. Je me souviens avoir vraiment bien aimé ce court roman ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Vraiment contente que tu aies eu un coup de cœur pour ce livre :)
    Il fait partie de ceux que j'aimerais relire un de ces jours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que s'il m'a autant plu, c'est aussi car je n'en attendais pas autant. En tous cas, je suis vraiment heureuse d'avoir sauté le pas :)

      Supprimer
  3. J'entends de très bons avis sur ce roman ! Ça me plairait beaucoup de le lire :)

    RépondreSupprimer