Mes dernières chroniques

http://laviscoccinelle.blogspot.fr/2017/01/harry-potter-et-lenfant-maudit-theatre.htmlCouverture Sauveur et fils, tome 2Couverture La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l'hiverCouverture Minuit ! : 12 histoires d'amour à Noël

vendredi 6 mars 2015

Avis film #13: Le fan

Le Fan : Affiche
Le Fan,
Réalisé par Tony Scott (avec un scénario de Phoef Sutton)
Produit par Wendy Finerman
Et les studios Mandalay Pictures, Scott Free Productions et TriStar Pictures
Pour une durée de 1h50min
Sortie en juillet 1997


Présentation:
Gil Renard (interprété par Robert De Niro) est fan, complètement fan du joueur de baseball Bobby Rayburn (interprété par Wesley Snipes). Mais soudain, sa star se met à faire des scores moins bon voire pas terrible du tout. Heureusement que ce bon vieux Gil est là pour y remédier.

Genre:
Thriller, Drame 

Mon avis:
Les personnages:
Sûrement le gros point fort du film. Enfin non, pas sûrement, c'est sur, au point même que c'est complètement entremêlé à l'histoire, et que l'un ne peut pas aller sans l'autre !

Gil Renard est incroyable sur tous les points ! Ce personnage est un complet anti-héro, on est d'accord, mais c'est là ce qui fait toute la chose ! Gil est divorcé avec sa femme (remise en couple entre temps) et a un petit garçon. Seulement, dès le début du film, on se rend compte que sa passion pour le baseball est bien supérieure à l'amour pour sa famille. C'est un mauvais parent, a du mal avec son travail (vendeur de couteau, ce qui n'est pas rien pour un tel bonhomme) et un mauvais citoyen tout court en fait.

Et comme vous vous en douter peut-être, son admiration pour Bobby va devenir obsessionnelle jusqu'à atteindre un point de non retour.

On voit vraiment l'évolution de Gil tout au long du film, et alors qu'au début ce n'est qu'un personnage désagréable, il devient vite bien défini, et bien que particulier, c'est un personnage que j'adore ! Un peu du même genre que la dame dans Misery, vous voyez ? Horrible, mais absolument génial également !

Pour parler un peu des autres personnages, mais ce assez rapidement, je suis plutôt contente (et c'est assez rare) qu'ils ne soient pas beaucoup développés à part Bobby, qui dans son rôle de sportif (ne me demandez pas pourquoi, mais d'habitude je n'aime pas trop cette attitude là) arrive à être sympathique et finalement normal. On sent ses peines par moments et aussi que le baseball reste un jeu et rien d'autres. Il a ses propres faiblesses qui le rendent tout de suite... Pas attachant, mais au moins c'est un personnage que l'on aime bien.

Sinon, il y a aussi l'agent de Bobby, son fils, l'ex femme de Gil et son fils, etc. Mais je ne vais pas m'appesantir dessus.

L'histoire:
L'histoire est basée sur la descente en flèche des scores de Bobby, et de la réaction de Gil face à ça.
Il n'y a pas grand chose à dire de plus là-dessus, sinon que ce film est assez sombre, affreux, et un peu glauque comme dans Misery (pour en revenir encore une fois ^^). Le genre qui te fait hérisser les poils sur les bras, qui te fait stresser, sursauter et te sentir incroyablement mal et dérangé... mais en moins pousser quand même et en un peu plus calme quand même !

Voilà. C'est ce genre-là. Celui qui te fait passer un moment hyper étrange mais en même temps hyper plaisant.
Le genre de film que l'on ne peut pas oublier tout à fait, car il t'a perturbé.

Mon avis final:
Un chouette film, avec un personnage principal anti-héro très particulier.
L'histoire est vraiment sympa, et la sensation qu'elle te procure est... géniale !!! 

4 commentaires:

  1. Dés que j'ai lu le résumé, j'ai tout de suite pensé à Misery ^_^
    Il a l'air vraiment pas mal, merci pour la découverte, petite Coccinelle ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est vrai ?? ^^
      Ah mais de rien petit Caméléon ♥ ;D

      Supprimer
  2. Un film que je ne crois pas avoir déjà vu... Robert De Niro et Wesley Snipes étant des acteurs que j'apprécie bien, et ta chronique étant plus que convaincante, si j'ai l'occasion, je n'hésiterai pas à le voir ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh chouette, tu me diras ce que tu en auras pensé ? :D

      Supprimer