Mes dernières chroniques

http://laviscoccinelle.blogspot.fr/2017/01/harry-potter-et-lenfant-maudit-theatre.htmlCouverture Sauveur et fils, tome 2Couverture La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l'hiverCouverture Minuit ! : 12 histoires d'amour à Noël

vendredi 25 juillet 2014

Je suis une légende

Je suis une légende
de Richard Matheson
Éditions Folio Junior
228 pages

4ème de couverture:
Chaque jour, il doit organiser son existence solitaire dans une cité à l'abandon, vidée de ses habitants par une étrange épidémie. Un virus incurable qui contraint les hommes à se nourrir de sang et les oblige à fuir les rayons du soleil...
Chaque nuit, les vampires le traquent jusqu'aux portes de sa demeure, frêle refuge contre une horde aux visages familiers de ses anciens voisins ou de sa propre femme.
Chaque nuit est un cauchemar pour le dernier homme, l'ultime survivant d'une espèce désormais légendaire.

Mon avis:
La couverture:
Rien d'extraordinaire. Ils ont pris l'affiche du film, et le rendu n'est pas trop mal. En parlant du film, je ne sais pas s'il y en a parmi vous qui l'ont déjà vu, mais il a été sacrément "américanisé". Je veux dire qu'il est plein d'actions, de combats... qu'il n'y a pas dans le livre. Je vous encourage donc à lire la version originale (donc le livre) car il est cent fois mieux, surtout pour ceux qui ne l'ont pas aimé (le film) car l'histoire dans l'adaptation n'a pas été respectée.

Le livre:
L'histoire se passe en 1976, et, comme dit dans le résumé, Robert Neville est le dernier de son espèce, non vampirisé. Il passe ses journées à enlever les cadavres de vampires de son jardin, à en tuer de nouveau, à s'approvisionner en nourriture... Bref: sa vie est assez monotone, bien que singulière.

Il ne se passe donc pas énormément de choses dans ce livre, et c'est un plus. On s'attarde ainsi plus sur la psychologie du personnage, ses souvenirs, et l'on s'attache réellement à lui.
On ressent bien sa détresse, d'être ainsi seul, de vouloir comprendre mais de ne pas y arriver... Il cherche à trouver un remède contre le vampirisme, et y consacre des mois et des mois...

On voit des mois et des années passées ainsi, et ce n'est absolument pas dérangeant, puisqu'il y a une certaine évolution dans son mode de vie, dans ses pensées.

L'action se passe principalement dans sa maison, ou dans la ville, mais les descriptions des lieux sont limitées au possible... ce que je trouve très bien, car on est bien mieux plongés dans l'action comme ça, dans ses découvertes, ses réflexions, etc.

Certains moments sont assez tristes, il faut le reconnaître.
Et puis, ça va être dur de l'expliquer, mais ce livre fait partit de ceux qui vous laissent une sensation assez étrange, entre malaise, dépendance, gêne... C'est très dur de dire exactement ce que je ressens, mais dans certains des souvenirs de Robert, on comprend certaines choses qui sont certes très bien pensées, mais qui, une fois qu'on voit ce que ça donne dans le présent, nous fait entre rire et nous donner la boule au ventre. Je ne sais pas si vous voyez bien ce que je veux dire...

Mon avis final:
Un livre très bien pensé, cent mille fois mieux que le film. Il n'y a pas beaucoup de décors ni d'actions, mais c'est un choix et je le respecte, car j'ai personnellement adoré.

Certains moments sont assez tristes, et certaines "révélations" faites au lecteur sont étonnantes, intéressantes, amusantes, mais nous rendent aussi très compatissants envers Robert.

C'est très difficile d'expliquer ses ressentis, donc je vais m'exprimer avec un beaucoup plus simple: j'ai eu un bon coup de cœur pour ce livre ! L'écriture est bien, les personnages sont travaillés psychologiquement (!) et attachants, et bien qu'il n'y ait pas beaucoup d'actions, on veut savoir la suite, et vite !

9 commentaires:

  1. Je n'ai ni lu le livre, ni vu le film, mais à mon avis (j'écris tout de même des nouvelles et romans), il y a des choses qui passent très bien dans un livre, mais pas du tout (ou peu) dans un film.
    Les monologues, par exemple, passent mieux à mon sens dans un livre que dans un film. Ensuite, les pensées du personnage, plus compliqué à mettre en place dans un film alors que dans un livre, c'est ce qu'il y a de plus simple.
    Quand les gens lambda (je mets une de mes amies dedans) vont aux cinémas, ils veulent voir de l'action et si possible du sang, sans pour autant être dégouté ou triste. Ils veulent se défouler.
    Tu connais nos étoiles contraires ? Et bien, les gens faisant parti de la catégorie dont je te parle (façon de parler) ne lisent ni le livre et ne vont pas voir le film, pourquoi ? Parce qu'être triste leur font peur (la maladie aussi).
    Ils n'ont pas non plus été voir Au Bonheur des ogres parce qu'ils ont peur de l'inconnu (d'ailleurs, même ceux qui vont voir ou lire Nos étoiles contraire, n'y ont pour la majorité pas été).
    Les rares critiques ont descendu (comme tu le fais un peu avec je suis une légende) le film, car il ne suis pas le livre tout en conservant l'esprit de l'auteur. Mais il faut bien "connaître" Daniel Pennac pour s'en rendre compte et cela, seule quelque rare élu (ce qu'on appelle fan) le peuvent et j'en fait parti.
    Tout ça pour te dire que s'ils avaient suivi le livre, personnes ne seraient allé le voir!

    Car ce qui intéresse la plupart des réalisateurs, c'est de plaire aux deux catégories et surtout, à la majorité, celle du haut, celle qu'on dit: Populaire.
    Ensuite, s'ils peuvent plaire aux lecteurs, c'est mieux, mais visiblement, pour toi, c'est raté!
    Ensuite, tu as ceux comme moi qui n'arrivent pas à se situer, car ils aiment autant les films (et livres) populaire que les autres!
    On pourrait faire une grande dissertation là-dessus!
    Attention, je ne dis pas que le populaire n'est pas intéressant (vu qu'une de mes amis en fait parti), mais quand tu veux voir un film avec eux et qu'ils te crachent: Ce film est inintéressant, alors que tu te faisais une joie d'aller le voir, c'est très vexant (pour nos étoiles contraires).
    Le plus vexant, c'est qu'elle ne m'écoutait même pas parler du film!
    Ces gens sont énervant, car ils se croient snobs et plus intelligent que toi alors qu'ils font parti de la première catégorie, ils n'en restent pas moins utile et intéressant...
    Sur ce, je ne lirai et ne verrait pas: Je suis une légende, car je n'aime pas les livres qui te laissent des impressions étranges dans le ventre, mais je te remercie de l'avoir partagé et me l'avoir fait découvrir!
    Passe un bon vendredi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord avec toi, la plupart des gens veulent de l'action, mais je trouve ça dommage de dénaturé à ce point un livre. S'il faut le changer autant pour qu'il passe au cinéma, et que les vrais intéressés soient déçus, je ne vois pas l'intérêt. Puisque soyons francs, les autres s'en fichent que se soit une adaptation de livre, donc ce ne sont pas de "vrais" clients, d'une certaine manière.
      Enfin bref, comme tu dis, on peut en faire une dissertation, donc autant arrêter ^^
      Bon week-end et bon mois d'août ! :-)

      Supprimer
  2. J'ai vu le film et, là, tu me donnes bien envie de lire le livre =D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne faut pas s'attendre à un livre qui ressemble à l'exactitude au film, puisque l'histoire n'est pas véritablement la même, mais je te conseille de le lire ! Lances-toi ^^

      Supprimer
    2. C'est justement pour cette raison que lire le livre me tente ^^

      Supprimer
  3. Je dois le tenter ^^ Tu vas tenter D'autres royaumes ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas... J'ai déjà pas mal de livres à lire à la bibliothèque, et il y en a aussi beaucoup qui me font de l'œil dans celle de mes parents ;-)
      Donc si je tombe dessus, pourquoi pas !

      Supprimer
  4. Réponses
    1. C'est vrai ? Je ne m'en souviens pas bien, mais le livre n'est pas si triste que ça. Non, c'est faux. Certains passages sont à mourir de tristesse, mais sinon c'est plus dans la mélancolie, et la tristesse, mais en toile de fond sans nous faire pleurer... Pas clair tout ça, désolée ^^

      Supprimer