lundi 14 avril 2014

Un avion sans elle

Un avion sans elle
de Michel Bussi
Éditions Pocket
573 pages

4ème de couverture:
23 décembre 1980. Un crash d'avion dans le Jura. Une petite libellule de 3 mois tombe du ciel, orpheline. Deux familles que tout oppose se la disputent. La justice tranche: elle sera Émilie Vitral. Aujourd'hui, elle a 18 ans, la vie devant elle mais des questions plein la tête. Qui est-elle vraiment?
Dix-huit ans que Crédule Grand-Duc, détective privé, se pose la même question. Alors qu'il s'apprête à abandonner, la vérité surgit devant ses yeux, qu'il referme aussitôt, assassiné.
Il ne reste plus qu'un vieux carnet de notes, des souvenirs, et Marc, son frère, pour découvrir la vérité...

Mon avis:
La couverture:
Rien que ça  mérite le détour! L'avion en papier rappelle le crash et toute la fragilité de la chose et l'incapacité de l'avion à survivre dans sa chute. La libellule, elle aussi en papier, prouve la faiblesse de la vie de Lylie (surnom que les enquêteurs lui ont donnée, mélange de Lyse-Rose et Émilie, les deux prénoms qui auraient pu être le sien) car elle ne connaît pas vraiment son identité, ou du moins ne sais pas s'il s'agit de la bonne. Je ne sais pas si j'ai été très claire, mais pour faire simple, j'adore la couverture!

Le livre:
Dès le début, nous sommes plongés dans l'histoire: nous voilà quelques minutes avant le crash à travers les yeux d'une hôtesse de l'air. Un début marquant qui met directement le lecteur dans les événements, en annonçant la suite. J'aime particulièrement ce moment dans le chapitre, qui ne dure que 4 pages: "Izel crut entendre, en écho, un autre cri de nourrisson, quelque part dans l'avion, un peu plus loin sur sa gauche." Rien que cette phrase m'a donnée des frissons, elle sous-entend tellement de chose, lorsque l'on connaît le résumé... -spoile- D'ailleurs, en relisant ce passage pour le prélever, je me suis rendue compte que l'on parle déjà de la famille des deux nourrissons, et j'ai été presque fière de m'en rendre compte! ^^ -spoile-.

Ensuite, l'histoire (18 ans plus tard) est contée selon différents points de vue: Crédule Grand-Duc, le détective, Mariam (serveuse dans un bar), Marc Vitral, Malvina, etc. Ainsi, on peut mieux comprendre les relations entre les personnages et on en apprend plus sur l'histoire du crash: On ne savait pas si Lylie était De Carville, c'est à dire riche et sœur de Malvina (devenue folle par la suite de l'accident) ou Vitral, c'est à dire sœur de Marc et dans une famille sans grande prétention, voire pauvre.

Rien qui ne puisse réellement les différencier, rien donc pour savoir qui est réellement ce petit bébé. Une enquête prenante, pleine de rebondissement et dont on veut absolument savoir le dénouement, la véritable vérité.

L'histoire se passe sur quelques jours à peine, c'est une sorte de course contre la montre entre les différents "clans", à qui saura la vérité en premier. On s'y croit, et l'écrivain sait nous balader à sa guise au gré de l'enquête pour mieux nous mener en bateau. Tout au long du livre, nous avons de nouveaux éléments qui nous font douter.
Comme tout ce passe en très peu de temps, à chaque début de chapitre est indiqué la date, et plus important l'heure pour bien se repérer. Ça permet de savoir combien de temps à peu près les actions prennent et où nous en sommes dans la journée (matin, midi, après-midi, soir...).

Mon avis final:
Un avion sans elle nous porte dans une enquête palpitante avec une écriture belle et très légère. À lire, mais néanmoins pour les plus grands d'entre vous, car il y a quand même quelques moments un peu... sanglant.
Sans être pour autant un coup de cœur, c'est un livre que j'ai adoré!

4 commentaires:

  1. Réponses
    1. Vraiment il vaut le détour, il nous tiens en haleine jusqu'à la fin. Une belle réussite pour cet auteur que je ne connaissais pas mais que je vais mieux découvrir! ^^

      Supprimer
  2. Beaucoup de bons avis sur ce livre, il faut vraiment que je le lise et ton avis me le confirme :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il est vraiment bien, et les personnages sont bien déterminés! Je ne sais pas quel âge tu as (mais ça m'étonnerais que tu ai moins) qu'il est préférable de ne le lire qu'à partir de 13/14 ans !!

      Supprimer