Mes dernières chroniques

http://laviscoccinelle.blogspot.fr/2017/01/harry-potter-et-lenfant-maudit-theatre.htmlCouverture Sauveur et fils, tome 2Couverture La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l'hiverCouverture Minuit ! : 12 histoires d'amour à Noël

mercredi 30 avril 2014

La cité des livres qui rêvent

La cité des livres qui rêvent
de Walter Moers
Éditions les Grandes Personnes
464 pages

Description:
Depuis que Dancelot de Tournerimes, son parrain en écriture, meurt d'une grippe en lui confiant avoir lu le manuscrit d'un de ses fans, qu'il a ensuite envoyé à Bouquinbourg (la cité des livres qui rêvent) tellement son texte était parfais, Hildegunst Taillemysthes est à sa recherche. En effet, il a lui-même lu le manuscrit et, éblouit par sa grandeur, a décidé de retrouver l'auteur de ce chef-d'œuvre qui a bouleversé la vie de son parrain d'écriture. Il quitte donc la Citadelle des Dragons pour cette ville étrange à l'odeur de vieux livres, dans laquelle s'entassent presque les librairies.
Le manuscrit du fan procurera des réactions étranges à qui il le montrera et l'emmènera beaucoup plus loin que prévu.

Mon avis:
La couverture:
Je ne l'aime pas. Vraiment pas. D'accord, ça a un côté un peu "vieux" dans les dessins, qui va bien avec l'esprit du livre, d'accord, il y a un dragon, comme il y en a dans le livre. Mais voilà: je la trouve moche. On ne voit pas sur la photo, mais le fond gris est brillant... et je ne vois pas, là, le rapport avec le livre. Enfin bref: une couverture que je n'aime pas trop.

Le livre:
L'histoire met beaucoup de temps à se développer, le roman gagnerait à être plus court. Je l'ai trouvé ennuyeux dans la manière d'être raconté et j'ai beaucoup au du mal à le finir.
Cela mis à part, j'ai trouvé l'histoire complète, avec de jolis changements de situation. L'écriture n'est pas mal non plus (voir bien) malgré son côté un peu (trop) soporifique.

Écrit comme ça, on a l'impression que je n'aime pas ce livre, mais pas du tout !
Il est certes long à lire (pour moi en tous cas) mais je l'ai quand même apprécié: le personnage principal est sympathique (je n'ai pas aimé certains autres par contre) et le principe est bien trouvé, bien que déjà vu: un monde où la lecture est la première passion, où tout tourne autour de ça, où les écrivains se rencontrent par paquets impressionnants dans les rues, etc.

Il y a un moment que j'ai particulièrement bien aimé, c'est quand -spoile- Hildegunst se trouve dans le souterrain (mais je ne sais plus comment il s'appelle) avec les petits êtres (dont je ne me souviens plus le nom non plus, pour excuse: j'ai lu le livre il y a longtemps) fanas de livres -spoile- et qu'il y a des recommandations pour faire un bon livre, du genre: "Les mots étrangés sont appelés comme ça parce-qu'ils le sont pour la plupart des gens".

Mon avis final:
Un livre pas trop mal, mais un peu longuet et pas indispensable. Il y a des bons côtés comme le monde "lecture" mais il y en a aussi des mauvais. Malgré toutes les mauvaises critiques, il est quand même plutôt bien, mais j'espérais franchement mieux. C'est donc une...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire