jeudi 6 mars 2014

Soldat Peaceful

Soldat Peaceful
de Michael Morpurgo
Éditions Gallimard Jeunesse
186 pages

4ème de couverture:
Il s'appelle Tommo. Il n'a que dix-sept ans mais il a déjà vécu bien des choses, des joyeuses et des plus tristes. Il a passé une jeunesse heureuse avec sa mère et ses frères à la campagne, même si la vie n'était pas toujours facile. Mais tout a changé lorsqu'il est parti pour la guerre avec son grand frère Charlie. Cette nuit, Tommo ne veut surtout pas dormir, il veut penser à lui, à eux, à leur vie passée. Parce-que demain, au petit matin, son existence va basculer pour toujours. Il veut profiter pleinement de ces dernières heures pour se souvenir, pour ne jamais oublier que rien n'est plus beau que l'amour et la fidélité, que rien n'est plus terrible que l'injustice et la guerre...

Un livre inoubliable qui retrace avec justesse l'histoire d'une famille modeste mais heureuse, soudain prise dans la tourmente de la Première Guerre Mondiale et dont le destin bascule tragiquement. Un grand moment d'émotion.


Mon avis:
Je ne sais pas trop quoi dire de ce livre... bouleversant serait le mot juste pour tout résumé.

La couverture
Alors, d'abord, la couverture. Elle est tout à fait splendide. Le livre n'est pas un simple livre mais un journal taché dont les pages sont maintenues fermées par une ficelle. Dans celle-ci est glissée une fleur et, au dos, une plume. Elle symbolise forcément l'amour de Tommo et de son père pour les oiseaux.
Elle est juste magnifique!

Le livre:
Je ne sais pas vraiment quoi dire... C'est un livre super touchant, émouvant.
Forcément, avant de le lire, il faut s'attendre à quelque chose de sérieux sur la guerre et ses répercussions.
Le sujet en lui-même n'est pas vraiment la guerre, mais plutôt, comme dit sur la 4ème de couverture, "l'histoire d'une famille modeste" avant et durant la guerre.

Le contenu du livre est écrit pas Thomas Peaceful. Il est le narrateur et personnage principal. Les titres de chacun des chapitres est enfaîte l'heure à laquelle Thomas écrit. D'ailleurs, chaque chapitre commence par quelques lignes d'actions qui se passent au temps "réel".

Tout commence par l'enterrement de son père et par la rencontre avec Molly, de deux ans son ainée, à l'école. Dès le premier jour, il tombe amoureux, et Molly, Charlie et lui deviennent les meilleurs amis du monde.

J'ai beaucoup aimé les personnages. Ils sont très réels. Néanmoins, j'ai eu du mal à pardonner à Charlie le fait qu'il ait "piqué" Molly à Tommo, même si celui-ci le décrit comme son meilleur ami et lui a manifestement pardonné. De plus, son côté un peu rebelle a fait que je n'aimais pas particulièrement ce personnage, même s'il était parfois juste et que sa manière de réagir soit justifier.
Je n'ai pas vraiment aimé Molly non plus. J'ai eu le sentiment qu'elle avait trahi Tommo et qu'elle profitait un peu de lui.
Mais ce ne sont pas des critiques, attention! Je n'ai pas forcément aimé les personnages pour leurs personnalités, mais je les ai adorés dans le roman.

Mon préféré est Big Joe. Il est "particulier", mais j'adore sa façon de réagir: il est juste avec lui-même et ne s'embarrasse pas de détours et politesses pour dire ce qu'il veut. Il voit le monde par les yeux d'un enfant de 5 ans, et il est très pur dans sa façon de penser.

Mon avis final:
Un livre profond, touchant, qui m'a émue, et brûlant de réalisme.

4 commentaires:

  1. J'adore ta chronique, ce livre est dans ma pal depuis 2 ans et ta critique me donne envie de lire.
    Je ne sais pas pourquoi je ne le sort toujours pas de ma pal alors que j'entends de très belles choses dessus {mais voilà quoi ça c'est typiquement du Suzan} ! :3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sors-le! Il mérite vraiment le coup d'œil !

      Supprimer
  2. Lu... et pas de coup de coeur. J'attendais plus de ce récit. Qu'il soit plus centré sur la guerre, pour commencer. Mais, je suis tout de même contente de l'avoir enfin lu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là, je dois t'avouer ne plus trop m'en souvenir. J'ai beaucoup changé en trois ans, peut-être qu'il ne me plairait plus non plus à l'heure actuelle, donc bon ^^
      Dommage que tu n'aies pas aimé plus que cela

      Supprimer