vendredi 9 mars 2018

À Lire: La Passe-Miroir tome 2: 'Les Disparus du Clairdelune'


Bonjour bonjour !!
Qui n'a jamais entendu parlé des Fiancés de l'Hiver ? Si vous êtes un habitué de la blogo (et pas que), il y a peu de chances que vous aillez pu passer à côté de tout l'engouement que cette saga a créée... et que je partage totalement. J'ai enfin lu le second tome, et cette saga étant tellement incroyable, je me suis dit qu'un petit article rien que pour lui était mérité. Pour lire mon avis sur le premier tome, c'est par ICI.



La Passe-Miroir tome 2: 'Les Disparus du Clairdelune'
de Christelle Dabos
Éditions Gallimard Jeunesse
550 pages


Ah... Christelle Dabos et ses personnages d'une parfaite imperfection qui m'avait tant attirés dans le premier tome de sa trilogie (je crois qu'il n'y a que trois tomes pour l'instant), et son univers tellement magique qu'il arrive à nous envoûter en quelques pages à peine.
Le premier tome, un bon coup de coeur, n'était plus très frais dans ma mémoire lorsque je me suis attaquée au deuxième tome. Mais il ne m'aura fallu que quelques pages à peine pour me souvenir de tout, retrouver tout ce qui m'avait plu et comprendre du même coup que Les Disparus du Clairdelune serait, lui aussi, un coup de coeur.

En effet, que dire des personnages en dehors de tout ce qui a déjà été dit dans ma chronique des Fiancés de l'Hiver ? Ils sont extravagants, exagérés dans leurs forces et leurs défauts, mais cela constitue en soi un charme indéniable puisque, malgré tout, ils restent humains. Je maintiens qu'avoir affaires à des personnages dotés de vrais défauts, capables de nous faire sortir de nos gonds ou de nous mettre gentiment mal à l'aise (la Toile, tout ça), est absolument génial. Les manières bourrues de Thorn, qui devient de plus en plus agréable soit dit en passant, ne peuvent nous laisser indifférents, tout comme la maladresse d'Ophélie, l'amour presque maternel de Berenilde, l'exubérance de la tante Roseline, et la confusion presque impalpable des sentiments d'Archibald. Les liens entre ces différents protagonistes évoluent d'une manière discrète, mais présente, et s'apercevoir après trois ou quatre chapitres que untel et untel ont fini par devenir proches grâce à tel ou tel événement, m'est, pour une raison inconnue, assez plaisant. Comme il est toujours aussi plaisant d'évoluer au milieu des magouilles de cours.

J'avais souligné pour le premier tome le peu d'histoires, d'événements. Cela ne m'avait pas dérangée, au contraire: j'avais trouvé cela agréable de nous présenter en même temps qu'à Ophélie les différentes personnalités importantes de la Citacielle, ainsi que les différents lieux, etc. Mais, j'aurais peut-être fini par trouver cela un peu long et ennuyeux à force. Cela tome bien, car le deuxième tome finit d'installer les débuts d'intrigues distribués dans Les Fiancés de l'Hiver et en emmène quelques-unes en plus. Alors attention, ne vous attendez pas non plus à un rythme soutenu, sans aucune pose pour respirer. Car Ophélie n'a pas beaucoup de temps à elle, certes, prise qu'elle est par ses obligations auprès de Farouk en tant que vice-conteuse puis celles à propos des disparitions, mais il lui arrive d'être mise à l'écart et d'être obligée de se tourner les pouces... ou tout simplement de ne rien avoir à faire de ses journées.
En réalité, deux 'intrigues' principales se mêlent ici: les disparitions et les rapports qu'entretient Ophélie avec Farouk (l'esprit de famille), liés entre autre à la lecture de son Livre.

En bref, on ne s'ennuie par une seconde. Et cela, accompagné d'une écriture absolument merveilleuse, nous empêche d'arrêter notre lecture plus d'une heure et aiderait n'importe qui (bon, j'exagère un peu) à sortir de sa panne de lecture (pour l'y replonger aussitôt après, un livre comme celui-ci nécessitant plusieurs jours de digestion avant d'être à nouveau apte à découvrir un nouveau roman).
Et c'est donc pour cela, pour l'obsession qui s'est créée en moi pour ce deuxième tome, que je peux considérer sans hésiter Les Disparus du Clairdelune comme un coup de coeur. Car il ne peut en être autrement: je suis tombée amoureuse de ce livre. Je suis tombée amoureuse une seconde fois de cette trilogie enivrante. Je ne saurais expliquer plus ce sentiment quelque peu irrationnel.
Merci Christelle Dabos.
J'avais le premier tome en poche, pas assez de patience pour attendre la sortie poche du deuxième (craquer pour le grand format deux mois et demi avant sa sortie en poche, ce n'est vraiment pas bien) et encore moins pour le troisième qui a de grandes chances d'être lu d'ici les prochains mois.

À très vite,
Coccinelle

12 commentaires:

  1. Contrairement aux précédents, celui-ci n'a pas été un coup de cœur pour moi. Par contre, je l'ai beaucoup aimé. Je pense qu'en fait, comme le côté découverte était passé, il est vraiment fallu que l'autrice tape très très très très fort. En tout cas je te rejoins totalement, c'est devenu en l'espace de 2 tomes une de mes séries chouchou. J'ai le troisième dans ma page, mais je vais attendre un peu avant de le découvrir. J'ai peur d'être trop frustré en attendant la sortie du quatrième.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah, c'est sûr que quand un premier tome plait vraiment beaucoup beaucoup beaucoup (et encore quelques "beaucoup" pour compléter), la suite paraît parfois un peu pâle à côté. Dommage. Mais si tu as aimé, c'est quand même le principal :)
      Courage pour l'attente ! ;)

      Supprimer
  2. Ce tome 2... ça fait tellement longtemps que je dois le lire ! Mais j'attends le tome 4 pour lire toute la saga d'un coup :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends. L'attente pour le tome 2 en poche était déjà insoutenable pour moi (c'est d'ailleurs pour ça que je l'ai lu en grand format au final ^^'). Mais j'aime bien faire durer une saga, la savourer petit à petit, donc finalement, devoir attendre un peu m'arrange quand même :)

      Supprimer
  3. Ah, notre amour pour ces livres <3 c'est marrant, j'ai prêté le tome 1 à une amie il y a à peine une heure XD bonne future dégustation du tome 3 :p

    RépondreSupprimer
  4. JE SUIS COMBLEE DE JOIE ♥
    Contente que tu ais autant aimé le deuxième tome car oui il est juste génial ♥ Ta chronique est vraiment chouette et sonne juste merci pour ces beaux mots :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Olala ça me touche beaucoup ce que tu dis ♥ Ça fait toujours plaisir quand quelqu'un nous dit que l'on arrive à retranscrire correctement des sentiments, alors merci à toi !

      Supprimer
  5. J'aime ton enthousiasme pour cette série :D J'avais aaaadoré ce deuxième tome; le premier était bien mais je n'avais pas compris un tel engouement honnêtement. J'ai changé d'avis avec Les disparus du Clairdelune !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça me fait plaisir de lire que le deuxième tome a réussi à te faire adorer cette saga :) Le premier tome est un peu plus simple, mais j'avais surtout accroché avec l'univers et les personnages.

      Supprimer
  6. Je suis tellement d'accord avec toi cette série est incroyable.
    Aha j'avais fait exactement comme toi, j'ai le premier tome en livre de poche et les deux suivants en grand format, j'avais absolument pas pu attendre la sortie en version livre de poche tout comme j'attends avec impatience la sortie du prochain tome!
    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut dire, cette saga a une faculté assez impressionnante de remplir de douceur je trouve. Et l'univers est très intéressant. Je pense que je vais me retrouver à acheter le troisième tome en grand format aussi x)

      Supprimer