Mes dernières chroniques

http://laviscoccinelle.blogspot.fr/2017/01/harry-potter-et-lenfant-maudit-theatre.htmlCouverture Sauveur et fils, tome 2Couverture La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l'hiverCouverture Minuit ! : 12 histoires d'amour à Noël

samedi 12 mars 2016

Le mariage de Figaro - Théâtre (avis express)

Couverture Le Mariage de Figaro
Le Mariage de Figaro,
de Beaumarchais
Éditions Pocket
211 pages
 
4ème de couverture:
Le valet n'accepte plus sa condition. Il défie son maître, d'égal à égal. La religion, l'aristocratie, la monarchie en sortent bafouées. Les larmes sous le rire, le célèbre monologue de Figaro résonne encore comme l'un des plus beaux chants de la condition humaine.
 
Mon avis:
La pièce:
Le Mariage de Figaro... Un théâtre vers lequel je ne me serais jamais tournée de moi-même, que je n'aurais jamais lu s'il ne faisait pas parti de mes lectures obligatoires pour le français... et que je n'ai pas plus apprécié que cela.
 
Comme d'habitude avec les comédies de l'époque, la partie comique est... relativement absente. J'ai même été surprise d'y trouver au contraire certains passages presque dramatiques. Rajoutez à cela un parlé particulier et donc pas toujours facilement compréhensible et une histoire assez compliquée et vous aurez une idée de mon ressenti.
 
Et, pour être honnête, bien que les manigances et autres quiproquos soient toujours sympathiques à lire, je me suis pas mal ennuyée pendant ma lecture. Heureusement que la pièce est assez courte, car voir les pages défiler aide à se motiver.
 
En plus, j'ai lu cette pièce sans savoir qu'il en existait une autre avant, le Barbier de Séville. Du coup, même si les personnages sont plutôt bien introduits, on ne connaît pas aussi bien leurs relations que si on avait lu la pièce précédente... ce que je n'ai évidemment pas fait.
 
Mon avis final:
Une pièce de théâtre comme une autre, assez "originale" par rapport à d'autres que j'ai pu lire, mais qui ne me marquera pas.
 


6 commentaires:

  1. J'avais lu la trilogie entière l'année dernière (bac de français au revoir !), et j'avais bien aimé, mais surtout le barbier de Séville, et je pense comme toi qu'elle ne me marquera plus que ça. Il me semble que c'est dur pour nous de lire des classiques qui nous marquent, même si ça arrive parfois...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah je peux aussi dire au revoir au bac de français maintenant ;)
      C'est vrai, surtout que lire sous la contrainte comme avec les cours donne moins envie de s'intéresser au livre. J'avais lu Bel-Ami l'année dernière qui avait été une superbe surprise, je te le conseille ;)

      Supprimer
  2. Bon j'avoue que je n'ai jamais accroché avec les pièces de théâtre et Beaumarchais... ne m'a jamais marqué plus que ça ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est compliqué d'être vraiment marqué par un théâtre ;)

      Supprimer
  3. J'ai eu relativement le même ressenti que toi à ma lecture, mais je dois dire qu'avoir suivi le texte et écoutant simultanément la pièce jouée par des acteurs sur Youtube m'a plutôt aidée à rentrer dans l'histoire :D Sinon, moi non plus je n'accroche pas aux pièces de théâtre en les lisant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une bonne idée d'écouter une pièce de théâtre en même temps !
      On a étudié la pièce jouée par des comédiens par la suite, et bizarrement, de la voir "pour de vrai" m'a fait l'apprécier beaucoup plus.

      Supprimer