Mes dernières chroniques

http://laviscoccinelle.blogspot.fr/2017/01/harry-potter-et-lenfant-maudit-theatre.htmlCouverture Sauveur et fils, tome 2Couverture La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l'hiverCouverture Minuit ! : 12 histoires d'amour à Noël

vendredi 24 juillet 2015

Les Misérables tome 2

Couverture Les Misérables (2 tomes), tome 2
Les Misérables (tome 2)
de Victor Hugo
Éditions Folio Classique
887 pages (948 en tout)
 
4ème couverture:
Paris et ses prisons, ses égouts. Paris insurgé: le Paris des révolutions, des barricades sur lesquelles fraternisent les hommes du peuple. Paris incarné à travers la figure de Gavroche, enfant des rues effronté et malicieux. Hugo retrace ici avec force les misères et les heures glorieuses des masses vivantes qui se retrouvent. Les événements se précipitent, les personnages se rencontrent, se heurtent, s'unissent parfois, à l'image de Cosette et de Marius. L'histoire d'un forçat évadé et de petite miséreuse symbolise quelque chose de plus grand: avec Les Misérables, Hugo réalise enfin l'esprit du peuple.
 
Mon avis:
Le livre:
Alors que j'avais bien aimé le premier tome tout en le trouvant un peu longuet par moment, je suis littéralement tombée sous le charme de ce deuxième tome (ce qui n'exclu pas quelques longueurs tout de même) !
 
Jean Valjean, malgré les difficultés qu'il endure lui-même, est toujours aussi bon, aussi généreux. Il devient un père, doux, tendre, mais également perdu et jaloux. Cosette est toujours aussi douce, elle aussi. Elle a bien grandi et est devenue femme (ou presque), capable d'aimer à son tour; et Marius, lui, est devenu un nouveau bienfaiteur éperdument amoureux que la fille Jondrette trouve séduisant.
 
Il y a toute une affaire qui se met en place, dont on sent que la fin risque d'être mauvaise pour nos héros. Les démons du passé ressurgissent et ils pourraient bien les perdre.
Le stress monte et l'inquiétude pointe le bout de son nez. Mais le plus prodigieux est que le coup est monté sous l'œil d'un innocent qui ne se doute pas de ce qui va se passer. Bref, la troisième partie s'est arrangée par rapport à la fin du premier tome.
 
J'ai apprécié de suivre Jean et Cosette sous le regard de quelqu'un d'autre, c'est-à-dire de manière indirecte avant de les retrouver pour de vrai.
 
Cosette ayant grandi, on se rend bien compte que le lien qui la liait à Jean se détend petit à petit, sans mauvaises pensées cependant. Elle est simplement plus curieuse du reste  du monde et aspire plus à la "liberté" qu'avant.
 
En parallèle, on découvre tout le côté obscure et froid de Paris, celui de la misère dans lequel même les bons peuvent devenir mauvais et où même les mauvais peuvent être bons avec en premier plan le fils Thénardier, Gavroche. On assiste également aux émeutes, aux révolutions, ce qui permet de bien comprendre l'idée générale de l'époque  et du peuple.
Cela rend, du coup, ce deuxième tome plus sombre et plus sanglant que le premier.
 
Ce qui est sûr en tous cas, c'est que malgré le temps de lecture, Les Misérables est un régal qui ne donne pas trop l'impression de lire 1800 pages tant c'est intéressant ! On s'inquiète, on se fait surprendre à de nombreuses reprises, et on s'attriste autant que les personnages.
D'ailleurs, soyons clair, je ne valide pas cette fin-là !! Bon, en fait, elle est géniale, mais voilà quoi...
 
Mon avis final:
En bref, je ne m'attendais pas à cela, mais je suis obligée d'admettre que Les Misérables est un véritable chef-d'œuvre !! Oubliez les quelques longues descriptions, et je suis sûre que pour peu que vous n'ayez rien contre les classiques, vous serez aussi comblée que moi !
 

6 commentaires:

  1. Wah O.O tu l'as lu méga vite et en plus c'est un coup de coeur, chapeau ! ça me presse de le lire ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je voulais le finir avant de partir ^^'
      Lances-toi, tu n'as rien à perdre, tout à gagné (enfin, j'espère ne pas me tromper...) ! :)

      Supprimer
  2. J'avais lu les deux tomes au collège et j'en garde un très bon souvenir même si, comme toi, j'ai préféré le deuxième tome. Ton article me donne envie de les relire !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème avec le premier tome, je crois que c'est l'introduction qui est beaucoup trop longue en fait.
      Je suis contente que tu aies aimé aussi !! :)

      Supprimer
  3. Un classique qu'il faut VRAIMENT que je découvre !! ^^

    RépondreSupprimer