Mes dernières chroniques

http://laviscoccinelle.blogspot.fr/2017/01/harry-potter-et-lenfant-maudit-theatre.htmlCouverture Sauveur et fils, tome 2Couverture La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l'hiverCouverture Minuit ! : 12 histoires d'amour à Noël

dimanche 28 juin 2015

Avis Films #16: Blancanieves, The Descendants, Ghost in the Shell, L'Exercice de l'État, Dans la Maison

Salut à toutes et à tous !

Je vous retrouve aujourd'hui pour un avis films. J'en ai beaucoup à vous présenter, et comme je suis en période de vacances et que je regarde donc parfois deux ou trois films par semaine, ça ne m'aide pas à faire diminuer la liste !
Comme d'habitude, je vais être obligée de faire plusieurs articles du genre dans les semaines à venir sinon je ne m'en sortirai jamais à moins de faire des avis plus courts... Pourquoi pas ?

Blancanieves : Affiche

° Le premier film que j'ai vu a été "Blancanieves" de Pablo Berger. Si je ne me trompe pas, c'est un film espagnol qui réécrit le conte de Blanche-Neige. Dans ce film en noir et blanc, sans parole mais avec bruitages et musique, on retrouve donc le schéma habituel bien que revisité, et beaucoup plus dramatique.
On est projeté dans une histoire dans les années 20, donc à peu près de nos jours, au milieu des toréadors et des nains !
C'est le genre de film un peu particulier mais à voir, même si la fin est horrible !
 
The Descendants : affiche
 
° J'ai ensuite vu "The descendants" d'Alexander Payne avec George Clooney et l'actrice de Hazel dans Nos Étoiles Contraires, Shailene Woodley. On va suivre une famille, composée du père et de deux enfants, qui va tenter, suite à l'accident de la mère, de revivre. Ce ne sera pas chose aisée puisqu'en effet, Matt King, le père, n'est pas très proche de ses filles de 10 et 17 ans. Mais peut-être bien que c'est cet accident, et la tromperie de sa femme mourante qui va renouer ces liens disparus.
Je suis d'accord, mon résumé est un peu confus, mais ça fait un moment que je l'ai vu et il n'est plus si clair que ça dans mon esprit.
En gros, j'avais bien aimé. C'est un film parfait pour l'été, parfois émouvant sans trop l'être non plus, et même si l'ami d'Alexandra, la fille ainée, ne sert à rien voire tend à tirer le film vers le bas, on passe un bon moment. Sans que ce soit le film du siècle non plus.
 
Ghost in the Shell : Affiche
 
° Je crois que c'est LA déception filmique du mois: Ghost in the shell de Mamoru Oshii, mais pour être honnête, ça vient de moi ! C'est un film d'animation à la japonais, et il est vrai que les décors, les personnages, les dessins dans l'ensemble en fait, sont beaux. Magnifiques, même, comme souvent.
Mais à côté de ça... Je n'ai pas compris grand-chose malheureusement, et je me suis même beauuuucoup ennuyée. Autant pour certains James Bond je suis un peu paumée tout en arrivant à m'amuser un minimum quand même, autant là ça a été tout le contraire !
Je sais que pas mal de gens ont aimé donc malgré mon avis, je ne peux que vous conseiller d'aller le voir.
 
L'Exercice de l'Etat : affiche
 
° Un film français que j'ai vu il y a de nombreux mois: "L'exercice de l'État" de Pierre Schoeller. Pour faire simple, on assiste au quotidien du ministre des transports (ceci est une fiction, on ne suit donc pas le vrai ministre des transports) sur un fond déjanté, glauque, qui met assez mal à l'aise. Les situations comme les personnages sont plus étranges et dérangeants les uns que les autres... Et malgré tout ça, j'ai apprécié. Il faut être préparé pour ce genre de film à mon avis, et même si, ne l'ayant pas été, j'ai été... plus que surprise, j'ai aimé.
 
Dans la maison : Affiche
 
° Et pour finir cet article, j'ai vu dernièrement "Dans la maison" , un film français de François Ozon. Un garçon de 16 ans, poussé par son professeur de français, va se mettre à écrire sur ce qui se passent dans la maison d'un camarade de classe en en faisant un satire. Il fait de sa vie un roman tout en menant le monde en bateau, y compris son professeur, y compris nous. On ne sait plus ou se situe la réalité et ou commence la fiction. La tension augmente, tout augmente en importance, jusqu'à la fin.
Un film vraiment particulier, un peu pervers (d'ailleurs vous n'avez qu'à lire la phrase de l'affiche: "Il y a toujours un moyen d'entrer dans la maison" pour vous en rendre compte), dont le visionnage n'est pas agréable mais qui est assez chouette à regarder quand même. Encore une fois, il faut être préparé, et ce n'est pas le genre de film à mettre entre les mains de tout le monde.
 
Et voilà !
C'est tout pour aujourd'hui, j'espère que ça vous a plu !
 
À très vite,
Coccinelle

2 commentaires:

  1. Je crois que j'avais pas tout compris non plus à ghost in the shell... C'est pas le meilleur film d'animation japonais, mais c'était sympa ^^ (faut que tu regardes tokyo godfather !!)
    Et je veux voir blancanieves, surtout si c'est espagnol :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Blancanieves est top, j'espère que tu apprécieras autant que moi :)
      Ahah je me sens moins seule pour Ghost In The Shell (j'ai déjà vu GodFather xD) ! ^^

      Supprimer