Mes dernières chroniques

http://laviscoccinelle.blogspot.fr/2017/01/harry-potter-et-lenfant-maudit-theatre.htmlCouverture Sauveur et fils, tome 2Couverture La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l'hiverCouverture Minuit ! : 12 histoires d'amour à Noël

dimanche 31 août 2014

Neverwhere (chronique express)


Neverwhere,
de Neil Gaiman
Collection Fantastique des Éditions J'ai lu
351 pages

4ème de couverture:
Londres, un soir comme tant d'autres. Richard Mayhew découvre une jeune fille gisant sur le trottoir, l'épaule ensanglantée. Qui le supplie de ne pas l'emmener à l'hôpital... et disparaît dès le lendemain.
Pour Richard, tout dérape alors: sa fiancée le quitte, on ne le connaît plus au bureau, certains, même, ne le voient plus... Le monde à l'envers, en quelque sorte. Car il semblerait que Londres ait un envers, la "ville d'en bas", cité souterraine où vit un peuple d'une autre époque, invisible aux yeux du commun des mortels. Un peuple organisé, hiérarchisé, et à la tête duquel les rats jouent un rôle prépondérant.
Plus rien ne le retenant "là-haut", Richard rejoint les profondeurs...

Mon avis:
La couverture:
Agréable à regarder, elle montre directement le genre (fantastique), et donne un côté mystère, qui nous donne envie d'en savoir plus.

Le livre:
Le livre commence plutôt mal, avec un Richard auquel je ne me suis absolument pas identifiée, et une copine juste casse-pieds, à qui on a limite envie de donner des baffes...
Heureusement, Richard s'améliore au fur et à mesure, sinon, j'aurais eu beaucoup de mal à aimer.

Et même là... Pourtant, j'ai aimé Porte, le Marquis de Carabas, et même les méchants !
Mais il faut dire que, plusieurs fois... je n'ai pas compris leurs motivations, ni pourquoi ils allaient à tel endroit, faisait ceci-cela... Et s'il y a quelque chose que je n'aime pas dans les livres, c'est être paumée comme je l'ai été par moment.

Pour continuer, je n'ai malheureusement pas été complètement emballée par l'écriture, sans qu'elle soit mauvaise.

Mais, pour finir sur une touche positive, j'ai apprécié les parallèles entre le Londres d'en-haut, et le Londres d'en-bas: qu'un nom de station ne soit pas anodin par exemple.

Mon avis final:
Une magie qui n'a pas vraiment opérée avec moi, et je le regrette.
C'est donc une petite déception, mais pourtant, je sens, même si je ne l'ai pas aimé tant que ça, que c'est un livre qui peut être très apprécié. La preuve étant que ce fut le cas de ma mère et de mon frère. Je ne peux donc que vous conseillé de vous faire votre propre avis sur la matière ! ^^

4 commentaires:

  1. Réponses
    1. As-tu déjà lu ce livre ? Ça m'intéresserait de lire ton avis :-)

      Supprimer
    2. Non mais j'ai lu Coraline ^^ Tu l'as lu ?

      Supprimer
    3. Ah non, je ne l'ai pas lu (je ne savais même pas que c'était lui l'auteur -_-') mais j'ai vu le film ! Et il est génial ^^

      Supprimer