Mes dernières chroniques

http://laviscoccinelle.blogspot.fr/2017/01/harry-potter-et-lenfant-maudit-theatre.htmlCouverture Sauveur et fils, tome 2Couverture La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l'hiverCouverture Minuit ! : 12 histoires d'amour à Noël

mercredi 23 juillet 2014

XXL

XXL,
de Julia Bell
Collection Macadam des éditions Milan
286 pages

4ème de couverture:
   - Si j'étais aussi grosse qu'elle, je me tuerais, dit Maman en montrant du doigt une photo de Marilyn Monroe dans son magazine.
   Je suis dans la cuisine, en train de faire griller du pain. Maman n'achète que du pain danois à faible teneur en sel, le genre qui contient plus d'air que de farine. Son nouveau régime l'autorise à en manger deux tranches au petit déjeuner.
   - Tu me préviendrais, hein, si j'étais grosse comme ça ?
   Je me tourne vers elle, je vois ses os à travers ses vêtements. Je mens:
   - Évidemment.
 
Le poids a toujours été un sujet épineux pour Carmen. Rien de surprenant: sa propre mère lui répète comme une litanie qu'être mince, c'est être belle; c'est réussir dans la vie; c'est obtenir tout ce que l'on veut... Alors c'est simple: Carmen sera mince. Quel qu'en soit le prix.
 
Mon avis:
La couverture:
Pas exceptionnelle, mais j'aime bien comme le titre est intégré dans la couverture, à l'aide d'un objet qui fait complètement référence au sujet du livre: le poids.
 
Le livre:
Dès le début du livre, avant que Carmen et sa mère quittent son "père" (oui car après elles déménagent), il y a quelque chose qui m'a choqué. Déjà que la mère ne mange absolument rien, mais surtout que, au contraire, Carmen et son père mangent (désolée) comme des porcs. Ils disent bien manger à côté de la mère de Carmen, d'accord, mais là, c'est juste trop. Des frites et des hamburgers tous les jours, je ne suis pas sûre que ce soit très sain. Mais bon...
 
Au début, et même après Carmen doit encaisser beaucoup de choses, et elle ne réagit même pas. J'avais envie de la secouer en disant: Mais fais quelque chose, ne te laisse pas marcher sur les pieds comme ça !!
Dans la suite, elle se met à réagir, mais cette fois-ci je trouve que c'est beaucoup trop. En fait elle réagit en silence, mais je n'arrivais pas à comprendre pourquoi elle pensait ça. Des "grosses vaches" par-ci adressés à sa grand-père, de sales insultes pour son père (qu'elle adore pourtant). Enfin bref: je n'ai pas compris. Et je n'arrivais absolument pas à me mettre à la place de Carmen, ce qui est, quand même, un sacré défaut.
 
Elle a ses propres idées en tête, mais comme on n'y est pas (dans sa tête), je n'ai, personnellement, parfois rien compris.
 
Pour les personnages en général, d'ailleurs (sauf sa tante), je n'ai pas du tout accrochée. La grand-mère ne pense qu'à manger et à empiffrer tout le monde, le grand-père est juste un homme bougon que l'on ne voit même pas, la mère est lourde et cruelle, etc.
 
Elle n'est d'ailleurs pas la seule à faire des remarques méchantes, et ce, à sa propre fille ! Ils sont tous un peu comme ça, ce qui a contribué à ce que je n'aime pas ce livre.
 
Carmen va aussi à l'école, et là-bas, elle a rencontré deux filles avec qui elle s'est liée d'amitié. L'une d'elle ne l'aime pas réellement, et on s'en rend bien compte, mais la deuxième, qui l'apprécie bien, n'hésite pourtant pas à la jeter comme une vieille chaussette après un malentendu... Pour la reprendre dès qu'il lui manque une amie. C'est vache, et je n'ai pas compris non plus (même si ça arrive très souvent dans la vraie vie aussi) surtout qu'elle avait l'air sincère sur leur amitié.
 
J'ai bien aimé le sujet du poids, car c'est important de parler de cette course vers la minceur que beaucoup de personnes se lancent. On voit bien ici que ce n'est pas forcément la bonne solution, ou du moins, pas à cet extrême. Mais, dans ce livre, je pense que certains passages/choses ne servent à rien.
Le fait que la mère et la tante de Carmen ne veulent plus se parler, par exemple, ne sert selon moi pas à grand-chose, sinon à montrer que la mère est vraiment odieuse.
 
Mon avis final:
J'ai détesté les personnages, pas spécialement l'histoire non plus.
Le sujet du poids est intéressant et important, mais ça reste là. Pour moi, c'est une...
 


4 commentaires:

  1. Je vois que ton avis n'a pas changé de quand tu avais commencé le livre...
    Il y a certains livres qui nous déçoivent un peu, c'est normal =)
    J'espère que ta prochaine lecture te plaira plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça c'est un peu améliorer par la suite. En fait, il y a eu des hauts, ou c'était bien, et puis soudain ça m'a déçue...
      Je lis "Je suis une légende", et comme mon frère et ma mère ont aimé, il n'y a pas de raison que ce ne soit pas mon cas à moi aussi ^^

      Supprimer
  2. Ce livre m'intrigue, c'est la première fois que je le vois sur les blogs que je suis. Si je le trouve à la bibliothèque je le prendrais mais vu ton avis, je pense que je ne l'achèterais pas. Dommage car tout comme toi, le sujet du poids est très intéressant je trouve. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est intéressant, et ça montre une dure réalité, mais à part ça... Tu as raison de vouloir le lire quand même, il reste intéressant même si je n'ai pas du tout accrochée !

      Supprimer