Mes dernières chroniques

http://laviscoccinelle.blogspot.fr/2017/01/harry-potter-et-lenfant-maudit-theatre.htmlCouverture Sauveur et fils, tome 2Couverture La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l'hiverCouverture Minuit ! : 12 histoires d'amour à Noël

dimanche 18 mai 2014

L'école est finie


L'école est finie,
de Yves Grevet
Éditions Mini Syros
44 pages
4ème de couverture:
2028. Sur le chemin de l'école, certains enfants sont en tenue de travail. Ce sont les enfants des entreprises...

Ma description:
Ça va être très dur de ne pas spoiler, comme il n'y a qu'une quarantaine de pages et qu'en plus, c'est écrit gros, mais je vais essayer de faire quelque chose quand même. Mais il y a des risques de spoile quand même (forcément, avec un livre de 44 pages...).
Alors...
En 2028, la population est séparée en deux: les riches qui vont dans des écoles de riches (on va dire les normales de nos jours) et les pauvres, qui vont dans des écoles "entreprises". On leur apprend un métier en même temps qu'on les forme. Par exemple, le personnage principal (qui d'ailleurs n'a pas de nom) va chez "Jardins et Maison". Il y fait des dictées (sur le thème du jardin), du sport (où il doit courir avec des sacs d'engrais), etc.
Les bons élèves récoltent des bons qui leur permettent de vivre en achetant de quoi manger, etc.

Mon avis:
La couverture:
Je l'adore vraiment. Elle est superbe ! Au début, je ne comprenais pas et puis finalement c'est très clair. Elle est très bien pensée. Mais je vais peut-être éviter d'en parler...

Le livre:
Au niveau des personnages, ils sont plutôt bien travaillés, et je suis admirative du travail de l'auteur qui a réussi à leur créer une personnalité en si peu de pages.

Pareil pour l'histoire, et le monde dans lequel ils évoluent.
C'est vraiment dur de donner son avis sur un si petit livre...

Mon avis final:
Désolée pour le si petit avis, c'est difficile de dire sans trop dévoiler.
On va donc dire que j'ai aimé; les personnages, le monde qu'il a "créé", ou plutôt transformé. C'est malin, intelligent. Mais pourtant, j'ai eu l'impression qu'il cherchait à dénoncer quelque chose, et je n'ai pas trouvé quoi.
Le point faible, mais quel petit point faible ! est que j'aurais aimé qu'il y ai plus de pages. Par-ce-que ça se coupe trop brutalement. J'aurais aimé une suite, ou un développement plus approfondi. En fait, je ne sais pas vraiment ce que j'aurais aimé, mais il manque quelque chose.
C'est donc un très bon livre, mais un peu trop court. Je pense qu'il mériterait un bon "J'adore!", mais c'est vraiment trop dommage, alors il n'aura "que"...

6 commentaires:

  1. Il aborde un sujet vraiment original, je n'avais jamais vu ça et je serais curieuse de le lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une lecture agréable, mais 44 pages, c'est vraiment peu (surtout que c'est écrit gros).
      Donc à mon avis, c'est mieux de l'emprunter à la bibliothèque, au moins on est sur de ne pas regretter l'achat (je crois qu'il est à trois euros).
      Si jamais tu le lis: Bonne lecture à toi, j'espère qu'il te plaira ! ^^

      Supprimer
  2. Il me tente! Je vais voir à la médiathèque, peut-être l'auront-ils...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est plutôt sympa, mais en effet, il vaut mieux le prendre à la bibliothèque, comme il est très (vraiment très) court !
      J'espère qu'ils l'auront ! ^^

      Supprimer
  3. Je ne connaissais pas mais pourquoi pas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas une lecture indispensable, mais si tu as l'occasion de le lire (à la bibli, ou justement d'occasion), n'hésite pas :-)

      Supprimer