Mes dernières chroniques

http://laviscoccinelle.blogspot.fr/2017/01/harry-potter-et-lenfant-maudit-theatre.htmlCouverture Sauveur et fils, tome 2Couverture La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l'hiverCouverture Minuit ! : 12 histoires d'amour à Noël

jeudi 20 mars 2014

Chronique des jours de cendre

Chronique des jours de cendre,
de Mia Couto
Les Grandes Traductions des Éditions Albin Michel
162 pages

4ème de couverture:
-Passeur d'une culture multiforme, Mia Couto est l'inventeur d'une littérature surprenante, à la croisée de l'imaginaire africain et de la langue portugaise.
-Chronique des jours de cendre est le récit halluciné de douze journées particulières d'avril 1974. Comme en écho à la Révolution des œillets qui vient d'éclater au Portugal, le Mozambique est en proie à la guérilla et aux derniers soubresauts d'un colonialisme d'autant plus virulent que moribond.
-Entre Lourenço de Castro, l'inspecteur de la PIDE -la sanguinaire police d'État salazarienne-, et sa jeune tante Irène, devenue folle, rôde le fantôme de Marcelo, la rebelle mulâtre qu'elle a aimé, et qu'il a fait mourir en prison. Pour les Blancs comme pour les Noirs, l'heure des comptes a sonné.
-Porté par une écriture riche, métissée, et un esprit "magique", ce roman d'une poésie violente nous plonge, entre légendes, superstitions, passé et présent, dans l'univers d'un grand écrivain.

Mon avis:
Bon, alors autant être franche: je n'i pas du tout aimé, malgré le "résumé" accrocheur. J'avais vraiment hâte de me plonger dans ce bouquin, mais je n'ai lu que les trois premiers chapitres. Je n'ai absolument pas aimé l'écriture: il y a trop de sautes de temps, de flash-backs sans qu'ils soient bien introduits. Je n'ai pas compris l'ordre de ce que je lisais, pas intégré les différents personnages comme ils apparaissaient assez rapidement sans réelles explications. Et je ne savais pas quand finissaient les flash-backs et els souvenirs.

Mon avis final:
J'ai détesté ce livre au point de ne pas pouvoir le finir, donc pas du tout recommandé.


Si certains ou certaines d'entre vous l'ont lu, faîtes-moi part de votre avis.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire